lundi 26 octobre 2009

DOUBLE FACE...

CHARME ET MANIPULATION...MODE D'EMPLOI !

J'avoue, je suis encore sur le cul...

Quel charmant chef de service d'une humanité à la mesure des plus grands hommes de la planète, l'abbé PIERRE et le DALAÏ-LAMA à côté font bien pâle figure, je vais l'inscrire au prix NOBEL de la MANIPULATION tout terrain...

C'est honteux, comment peut-il avoir le courage de dire toutes ses âneries devant moi et mes collègues, nous qui le pratiquons au quotidien !

Est-ce bien le même homme qui me harcèle...Nous nous trouvons devant un personnage qui joue de son charme pour manipuler l'assistance, comment voulez-vous que l'on croît mes dires, ce n'est pas la même personne...

Je n'en crois pas mes oreilles lorsque je l'entends dire que tout le monde fait des erreurs, que le faite d'être catégorie A B ou C n'a aucune importance, qu'il fera tout pour résoudre nos problèmes quels qu'ils soient, sauf qu'il à oublié le jour ou il ne voulait pas signer ma journée de congé pour aller voir le chirurgien, un rendez-vous pris trois mois auparavant en me disant que ce n'était pas son problème, mais le mien ! qu'il lui arrive aussi de venir travailler le samedi, en deux ans dans ce service je ne l'ai JAMAIS vu travailler le samedi...bla bla bla...C'est époustouflant ce n'est pas possible je rêve !!!

Il est là devant nous schéma à l'appui pour nous expliquer le fonctionnement qu'il souhaite avoir dans le service, sauf que c'est de la théorie sur le terrain il agit tout autrement, devant les élus il devient l'espace d'une heure un homme extraordinaire dans le management celui que tout agent souhaiterait avoir pour chef de service...

Wouah, je crois rêver, comment ai-je fait pour ne pas voir la générosité, la tolérance, la compréhension qu'il prône lorsqu'il t'engueule devant tout le monde te faisant passer pour la débile du service, quand il t'agite les feuilles de papier devant le nez les yeux exorbités en te demandant pourquoi ce courrier n'est pas parti, quand il te claqué la porte au nez, quand il ne te dis même pas bonjour en t'ignorant royalement, quand il te regarde d'une façon à te faire dresser tous les poils du corps, heureusement que ce ne sont pas des balles, je serais morte depuis longtemps...

L'espace d'une seconde dans ma tête je me dis, "Ma pauvre fille, mais c'est donc dans ta tête que ça se passe, il est génial ce type !", non ce n'est pas dans ma tête...!

J'ai pourtant besoin que mes collègues me le confirment, c'est grave, il à réussi une fois de plus à me faire douter de moi-même, imaginez à quel point il peut faire douter les autres...Ceux qui ne le côtoient pas au quotidien, c'est extraordinaire le revirement de situation dont il est capable...Il roule habilement tout le monde dans la farine !


Lorsque les élus se rendront compte de la manipulation dont il fait preuve envers eux, il sera trop tard le mal sera fait...Tant pis pour eux !

Quel comédien, il mérite l'OSCAR du plus grand MANIPULATEUR de tous les temps...

OF HANDLING

dimanche 25 octobre 2009

NE JAMAIS PERDRE DU VUE D'OÙ ON VIENT...

POUR MIEUX APPRÉHENDER OÙ L'ON VA...

Savoir d'où on vient n'est pas chose facile...Tant de secrets de famille persistent !

J'ai cherché a savoir d'où je venais...Eh bien croyais-moi si vous voulez mais je ne le sais toujours pas !

Une grand-mère extraordinaire qui est parti bien trop tôt, j'aurais tant aimé lui poser des questions sur mes ancêtres, lorsqu'on est enfant on ne pense pas a tout ça, et on passe à côté de plein de choses intéressantes concernant votre famille...Alors vous essayais d'en créer une avec les valeurs auxquelles vous y croyais, mais il vous manque quelque chose...

La racine de l'arbre dont vous faites partie !


Je me souviens des histoires de famille que me raconté ma grand mère maternelle, la guerre, la faim, le froid, la peur...Mais aussi le vécu de la petite fille que j'étais...

Je n'arrive plus à tout remémorer, tout se mélange dans ma tête...Mon oncle à la guerre d'Angola laissé pour mort, mon père cavaleur qui laissait ma mère sans nouvelles pendant des mois sans aucune ressource...Un grand père un peu bourru mais dans le fond très gentil...Ma cousine avec laquelle je refaisais le monde...Mon Dieu que c'est loin tout ça !


samedi 24 octobre 2009

L'ÉCRITURE, UNE BONNE THÉRAPIE...


POUR GUÉRIR SES "MAUX"...

Depuis que j'écris ce "journal intime" je me suis rendu compte petit à petit que le fait de partager mes "maux" avec vous, m'aident à mieux supporter la vie de tous les jours...Je ne saurais que trop vous inciter d'en faire autant, mettre sur papier soit-il virtuel permet d'alléger ses souffrance et de mieux vivre avec...

Ils sont toujours là dans ma vie de tous les jours, dans les cauchemars de mes nuits m'empêchant de bien me reposer dans un sommeil apaisant, mais plus faciles à vivre puisque je ne suis plus seule...Je les partage avec vous !

Lorsque je relis ce que j'ai écrit quelques jours plus tard, je me dis..."C'est pas possible ce n'est pas moi qui a écrit ça"...Mon Dieu que je vais mal...Allez retrousse tes manches et avance, sois forte tu vas t'en sortir, pense à tes enfants ils ont besoin de toi !

Pendant quelques jours j'arrive de nouveau à faire face, jusqu'à la prochaine brimade au prochain reproche...A la prochaine déception !


vendredi 23 octobre 2009

LE PRIX DE LA TRAHISON...



Et bien voilà, le voile se lève...
Diviser pour mieux régner, "il " excelle dans ce domaine !


Mon Dieu que ça fait mal d'être trahi par des personnes que l'on croyait amies...
Lorsqu'on souffre harcèlement dans le travail on à espoir que vos collègues ne vous enfoncent pas...

Sauf que dans le lot des personnes avec qui vous travaillez il y à toujours une pour vous enfoncer...Celle qui se confie a vous, celle pour laquelle vous êtes toujours là...Mais qui vous lâche dès qu'il s'agit de dire la VÉRITÉ...

C'est si difficile de dire, "oui c'est vrai cette personne est harcelée en permanence par notre chef de service"...

A priori oui, c'est difficile !


J'en ai marre d'être si naïve, de ne voir que les choses que l'ont veux bien me montrer !!!


Une fois de plus, je passe pour une menteuse, une mythomane, une fois de plus, je suis seule, personne pour comprendre ma douleur, mon désespoir...Tout bascule, j'ai l'impression de tomber dans le vide, je voudrais que ma vie s'arrête là...


"Lui" est là devant moi se réjouissant de l'appui de sa protégée...Qui le protège !

Je lui dis que je ne suis pas d'accord avec ça logique lorsqu'il explique si bien schéma à l'appui, la normalité de travailler six jours sur sept une semaine et de ne travailler que quatre jours la suivante...

C'est faux je viens de faire quatre semaines dans lesquelles j'ai travaillé six jours sur sept donc 45 heures semaine, avec un seul jour de repos le dimanche, de plus il ne considère pas le samedi comme un jour de week-end...

A aucun moment il ne m'a dit "la semaine prochaine vous ne travaillez que quatre jours" !

La semaine pour lui va du lundi au samedi inclus...C'est nouveau comme théorie, je ne la connaissais pas du tout, de toutes les façons il s'arrange toujours pour vous donner tord, pas la peine d'insister !

A peine s'il ose me regarder, j'essaye de capter son regard, mais il esquive en répondant tout en regardant ma collègue..."Tant pis si vous n'adhérez pas à ma logique"... En voilà une réponse !

Comment se battre contre du vent, comment faire face...Je ne sais pas, je ne sais plus...Tout me retombe dessus, même l'élu auprès duquel j'avais demandé de l'aide le couvre..."IL" roule tout le monde dans la farine avec ses beaux discours !


Porter plainte pour harcellement, et passer pour une menteuse, une mythomane... NON MERCI !

Je viens de me rendre compte que mes collègues ne pourront rien faire pour m'aider, la preuve celle sur laquelle je croyais pouvoir compter le plus pour me soutenir auprès du premier magistrat me poignarde dans le dos...

Nous sommes quatre dans ce service, deux d'entre elles
dégoutées par ses agissements sont prêtes à me soutenir, sauf qu'elles n'ont aucun appui...Par contre la troisième celle qui pourrait vraiment m'aider puisque appuyé par la hiérarchie, me désavoue en répondant aux élus qui l'ont questionné que les "bruits" qui courent étaient faux et sans fondement...

Elle à choisi de couvrir son chef, un charmant manipulateur qui à déjà poussé à la dépression et au départ neuf personnes du service...ELLE le sait pourtant...Pourquoi agit-elle de la sorte, sans compter que ça risque un jour de lui tomber dessus !


Comment les autres pourrait-elles m'aider, personne ne leur demande rien...Facile de faire l'autruche, en ne demandant des renseignements qu'à une seule et unique personne...

Nous sommes 14 personnes dans ce service 5 administratifs et 9 techniques, tout le monde est au courant des ses agissements envers moi, mais aussi envers certaines personnes parmi les techniques...Et personne ne broche !

Pourquoi demande t-on des informations sur le bien fondé de mes dires à une seule et unique personne ?

Seule contre tous je suis au bout du rouleau, ça fait mal, si mal, de se sentir trahi par toutes les personnes auxquelles vous avez demandé de l'aide !

mardi 20 octobre 2009

LE SILENCE...TOUJOURS DE L'HARCÈLEMENT MORAL...


Cela fait aujourd'hui exactement dix jours qu'il ne m'adresse plus la parole !

"IL" mon chef de service !

Le bonjour du matin ? "une poignée de main tout en regardant ailleurs" il ne peut faire autrement nous sommes tous là...Il me claque la porte au nez lorsque j'arrive derrière lui...Et j'en passe, il me faudrait des heures pour tout expliquer...

Puis la journée continue, je n'entends le son de sa voix que lorsqu'il s'adresse à mes collègues, ou lorsque je dois lui passer un appel téléphonique...A peine s'il daigne me répond "oui" "hum"...

Ma journée consiste donc à effectuer le travail qu'il à transmis à mes collègues lesquelles me le transmettent à leur tour...Bonjour l'ambiance !

Après les brimades voilà le silence total...Pourquoi ?

Parce que j'ai fait part de ce que je vivais au quotidien aux élus de référence...Et voilà, il continue mais autrement...

"Tu es allé te plaindre, et bien voilà tu n'auras plus à le faire puisque je ne t'adresse même plus la parole", sauf que c'est TOUJOURS du harcèlement psychologique et moral...

Une "MISE au PLACARD
"

Je passe donc la journée dans une ambiance pesante, a faire comme si tout allé bien, envie de pleurer mais obligée d'avoir toujours le sourire aux lèvres puisque en contact direct avec les clients, toujours très attentive au moindre de mes faits et gestes afin qu'il n'aie rien à redire...Je tombe dans l'excès de zèle, c'est épuisant, d'autant plus qu'il trouve toujours quelque chose à me mettre sur le dos !

Voilà la vie que je mène tous les jours de la semaine...
La collègue que je remplaçais est rentré de congés j'ai donc repris mes semaines "normales" plus de six jours sur sept...Je passe donc mes week-ends à essayer de me reposer, à vider mon esprit pour ne pas sombrer, m
ais "IL" est toujours là dans ma tête il me "bouffe"...Il est encore avec moi la nuit dans mes cauchemars, je vis 24h/24h avec ce personnage.

Je suis fatigué, épuisé, vidé au bout du rouleau sans savoir comment faire pour continuer...Ma sonnette d'alarme tinte dans ma tête, elle me dit "ATTENTION tu vas sombrer, tu n'est pas de taille, il finira par avoir ta peau", c'est de la torture psychologiques ce qu'il fait...Mais bon sang personne ne vient à mon secours...!!!

Ça fait maintenant un mois que j'ai averti le premier magistrat, trois semaines que j'ai averti l'élu de référence...Et neuf jours que j'ai vu l'élue en charge du personnel ainsi que la DRH que dois-je faire de plus...Me pendre dans le bureau de mon tortionnaire ?

J'ai cru comprendre que cet "homme" est protégé, par qui par quoi, je n'en sait rien, la seule chose que je sais c'est que les idées noires affluent au portillon et qu'il suffit d'une goutte d'eau pour que je saute le pas...Marre de cette vie...

Conscient de la fragilité dans laquelle je me trouve,"IL" veut me faire craquer, il est en train de réussir si personne ne vient à mon aide, si personne n'entends mon APPEL AU SECOURS...

ÇA FAIS DES MOIS QUE ÇA DURE...COMBIEN DE TEMPS JE VAIS ARRIVER A TENIR...

Je suis à bout de forces AIDEZ-MOI !

dimanche 18 octobre 2009

CRIER EN SILENCE...ET SURVIVRE !


Les "MAUX" d'une survivante...

Des personnes mal dans leur "VIE", dans leur "PEAU", meurent un peu chaque jour, c'est une forme de suicide, sauf qu'ils ne sont pas passés à l'acte...

A t-on cherché à savoir pourquoi ?


Sans juger...Juste essayer de comprendre !

Le "pourquoi" est bien plus important que le "comment" !

Je suis une "SURVIVANTE", plusieurs tentatives de suicide...Et cette colère au fond de moi, "VIVRE" dans ce monde m'exaspère...CE N'EST PAS CELUI DANS LEQUEL JE POURRAIT ME RECONNAITRE !

- Pourquoi m'ont-ils ramené à la vie ?

- Pourquoi s'acharnent-ils à m'imposer la souffrance de vivre ?

- Pourquoi n'ont-ils pas entendu ma détresse ?

Voilà les questions qu'on se pose lorsqu'on se réveille sur un lit d'hôpital !

Personne ne s'est jamais posé la question du "pourquoi", tout le monde n'a vu que le "comment"...Le "SUICIDE", tabou depuis la nuit des temps..."Tu te rends compte, elle (il) à tenté de se suicider"...!

Je ne peux qu'expliquer ce que j'ai vécu, ce que je vis...Je ne peux pas me substituer aux autres et expliquer leur "POURQUOI", tout comme vous, je ne vois que leur "COMMENT"...

Je peux juste me poser la question et me dire "Quel désespoir" "Quel solitude" "Quel maladie", a poussé cette personne vers cette barrière invisible que l'on appelle désespoir et qui vous mène sournoisement vers...

La mort !




samedi 17 octobre 2009

QUI SUIS-JE...


« La seule personne que vous êtes destinée à devenir...
est la personne que vous déciderez d'être

J'aurai tant aimé que ce soit vrai...

Tout au long de ma vie d'autres personnes ont décidé pour moi, aujourd'hui je prend les choses en main, suis-je encore à temps de retrouver cette personne que j'ai toujours été au fond de moi ?

Les années ont passé, spectatrice impuissante d'une vie qui n'était pas mienne mise sur un chemin caillouteux qui n'était pas le mien, les yeux bandés me heurtant à des principes qui n'étaient pas les miens, à des idées qui n'étaient pas miennes...

Libérée de mes chaines, j'ose aujourd'hui être celle que j'ai toujours été au fond de moi, parler comme je pense, écrire avec mon cœur, exprimer mes idées et partager celles des autres...

M'inquiéter enfin de cette magnifique "TERRE" qui souffre !

Fille d'immigré,
obligée de suivre des parents en quête d'un monde meilleur, parachutée à l'âge de 16 ans dans ce magnifique pays "FRANCE" qui m'a accueilli, j'ai du abandonner tout en quoi je croyais, "l'esprit de famille", trois de mes sœurs ont été laissées pour compte dispersées à droite à gauche dans cette "Patrie" qui est toujours mienne.

Ai-je vraiment choisi ma "VIE"...Mes frères et sœurs ont-ils choisi leur "VIE" ?

NON..."Il" à choisi pour NOUS !

Ceux qui étaient sensé nous protéger, nous ont trahi, blessé, abusé, et même tué !

OUI...Je dis bien tué !

Pas seulement en paroles mais en faits, une de mes sœurs à été tué par mon père ce même père qui est sensé protéger, aimer, chérir, donner la vie...

"Il" a fait le choix de tout nous prendre...Même la "VIE" de ma sœur ÉVELYNE...Elle aurait aujourd'hui l'âge de ma fille ainé 37 ans !


Tuée par son père à l'age de 17 ans...C'est monstrueux !

Lui..."Il" continue de vivre LIBRE tranquillement, en rendant la vie impossible à ceux et celles qui ont survécu, blessés au plus profond de nos êtres il nous à tous détruit de l'intérieur...

"Il" continue de le faire, sans être inquiété protégé par les autorités qui l'ont déclaré innocent auprès des quelles ma sœur crie au secours...SANS CESSE !

Une autre "VIE", celle d'une autre de mes sœurs est en danger, "IL" à menacé de la tuer ainsi que son fils et même ses animaux...
C'est un monstre !

Elle crie depuis des années au secours et personne ne veut l'écouter ...L'ENTENDRE !

Elle est où cette "JUSTICE" équitable pour tous !!!

Et voilà ce sentiment d'impuissance qui revient sans cesse...Comment faire pour aider ma sœur sans devenir à mon tour une criminelle ?

Comment puis-je construire ma vie...Le passé me rattrape à chaque pas que je fais, il m'oblige a regarder sans cesse en arrière, comment faire pour regarder devant moi ?

JE SUIS UNE ÉCORCHÉE...EN GUERRE PERMANENTE CONTRE MOI-MÊME !




LIBERTÉ...ÉGALITÉ...FRATERNITÉ...


LE MUR

Tout a commencé la nuit, petit bruit
J'entendais comme un murmure, près du mur
Sur l'échelle je suis monté, excité, voir l'autre côté du mur
Je vous jure
C'était comme un bruit de foule, comme la houle
Ça hurlait de tous côtés, liberté

J'voyais Budapest qui passait à l'ouest
Et Bucarest c'était le Far west
Tchécoslovaqie, plus de psychiatrie, fini la Stasi, retour à la vie
C'est peut-être un rêve,
J'ai du mal entendre
Ce n'est qu'une trêve

Tout a commencé la nuit, petit bruit
J'entendais comme un murmure, près du mur
Sur l'échelle je suis monté,mais y'a plus de mur
Plus d'ennemis de l'autre côté, pourvu que ça dure
C'était comme un bruit de foule, comme la houle
Ça hurlait de tous côtés, liberté

J'ai vu les Berlinois qui sautent de joie

On sort des prisons à saute-mouton
A Prague, soudain, un visage humain
C'est un dissident, non c'est un Président

C'était comme un bruit de foule,comme la houle
Ça hurlait de tous côtés, liberté…

MOTS D'AMOUR...


Je serai là

Oublie tes erreurs et tes peurs
Je les efface
A chaque faux pas que tu feras
Je tomberai à ta place
Mon seul plaisir sera de t'offrir une vie idéale
Sans peine et sans mal

{Refrain:}
J'ai découvert qui je suis
Tout a changé le jour où je t'ai donné la vie
Et si jamais le monde t'es trop cruel
Je serai là toujours pour toi

Que tous tes amours soient sûrs
Tes amis sincères
Pour toi un domaine
Où la haine est la seule étrangère

Je ferai un monde où tout ira bien
Tu seras jamais seul tu manqueras de rien

{Refrain}

Je voudrais pouvoir tout savoir
Pour te donner une vision plus claire
De ce mystère que l'on appelle la vie

Mon seul désir sera de t'offrir une vie idéale
Sans peine et sans mal

{Refrain x2}

(et)J'ai découvert qui je suis
Tout a changer le jour ou je t'ai donné la vie
Et si jamais le monde t'es trop cruel
Je serai là toujours pour toi

L'ENFANCE VOLEE...


Des Enfants soldats dans ce monde en guerre...C'est honteux !!!

Marianne...où est-tu ?

Elle est née dans le Paris 1786
Comme une rose épanouie
Au jardin des fleurs de lys.
Marianne a cinq enfants
Qu'elle élève de son mieux
Marianne a maintenant
Quelques rides au coin des yeux.

{Refrain:}
Dieu ! Mais que Marianne était jolie
Quand elle marchait dans les rues de Paris
En chantant à pleine voix :
"Ça ira ça ira... toute la vie."
Dieu ! Mais que Marianne était jolie
Quand elle embrassait le cœur de Paris
En criant dessus les toits :
"Ça ira ! ça ira ! Toute la vie."

Il n'y a pas si longtemps
Que l'on se battait pour elle
Et j'ai connu des printemps
Qui brillaient sous son soleil.
Marianne a cinq enfants,
Quatre fils qu'elle a perdus
Le cinquième à présent
Qu'elle ne reconnaît plus.


MOURIR UN PEU CHAQUE JOUR...


Comment vous expliquer ce sentiment d'impuissance dans un monde dans lequel je ne me reconnais pas...Habitée en permanence par un vide immense « VIVRE » me fait si peur, je ne saurais vous expliquer pourquoi ni comment cela m'est venu !!!

Tout me paraît futile, sans intérêt, éphémère, à mille lieux de mes convictions profondes...

Suis-je une âme de l'autre monde égarée dans celui-ci ?

Juste un peu d'AMOUR, de tolérance, de sincérité, de compréhension, de gratitude, de générosité et de solidarité...Je ne vois dans ce monde que de l'égoïsme, du nombrilisme, de la colère, et de la violence...

- La moitié du monde passe son temps à faire le régime et l'autre moitié à chercher de quoi manger pour ne pas mourir de faim !

- La moitié du monde passe son temps à faire la guerre pendant que les autres laissent leur vie pour défendre la PAIX...Quel incohérence !

- Des gens passent le plus long de leur temps à exploiter les autres, et les autres y laissent leur santé pour survivre en les rendant plus riches chaque jour...

UTOPIQUE...CERTES JE LE SUIS !

Quels droits sont égaux pour tous les hommes...CEUX-CI ?


Déclaration universelle des droits de l'homme :

Paris, le 10 décembre 1948


Article premier :
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Article 2 :

Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

Article 3 :

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Article 4 :
Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

Article 5 :
Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

J'arrête là...30 articles c'est bien trop !

Je ne reconnais pas le monde dans lequel je vis dans ces articles...A vous de juger !

- Avons-nous oublié au fil des années toutes ses valeurs ?

- Sont-elles toujours au fond de nous ?

- Qu'attendons-nous alors pour les appliquer ?

Mon DIEU, que le "VIE" me fait peur...


COMME ELLES SONT VRAIES...LES PAROLES DE CETTE CHANSON !

http://www.youtube.com/

Le Chêne Liège

Adossé à un chêne liège,
Je descendais quelques arpèges
En priant Dieu bout d'art que sais-je,
Est ce que tu penses à nous un peu.

Le monde est aux mains de stratèges
Costume noir, cravate beige
Ou turban blanc comme la neige
Qui joue de bien drôles de jeux.

Il y a dans nos attelages
Des gens de raison, de courage,
Dans tous les camps de tous les âges
Dont le seul rêve est d'être heureux.

On a dressé des cathédrales,
Des flèches à toucher les étoiles,
Dit des prières monumentales,
Qu'est- ce qu'on pouvait faire de mieux.

Êtes vous là, êtes vous proche
Ou trop loin pour entendre nos cloches
Ou gardez vous les mains dans les poches
Ou est-ce vos larmes quand il pleut.

D'en haut de vos très blanches loges
Les voyez vous qui s'interrogent
Millions de fourmis qui pataugent
La tête tournée vers les cieux.

Sommes nous seul dans cette histoire,
Les seuls à continuer à croire ,
Regardons nous vers le bon phare
Où le ciel est t-il vide et creux.

Adossé à un chêne liège
Pris comme dans les fils d'un piège
Je descendais quelques arpèges
Je n'avais rien trouvé de mieux.

Où êtes vous dans l'atmosphère,
On vous attend on vous espère,
Mais c'est le doute et le mystère
Que vous m'aurez appris le mieux.

Adossé à un chêne liège
Je descendais quelques arpèges
Par un après-midi pluvieux.

Je descendais quelques arpèges
par un après-midi pluvieux.

vendredi 16 octobre 2009

VOIR, ENTENDRE...ET NIER L'EVIDENCE...


TOURNER LE DOS POUR NE RIEN VOIR...C'EST FACILE POUR CERTAINES PERSONNES !!!

Il nous arrive parfois de travailler avec des personnes qui nient l'évidence...

* - Consciemment ?


* - Inconsciemment ?

* - Peur d'être à leur tour harcelés ?


Comment savoir...Tant de questions, et si peu de réponses !

Je ne sais pas...Ce n'est pas facile de comprendre cette façon d'agir quand on est dans la détresse morale, psychologique, sans oublier la fatigue physique engendré par le tout.

On en veut au monde entier parfois, puis l'incompréhension s'installe et vous ne savez plus comment faire face.

Des personnes que vous croyez vos amis vous tournent le dos, "peur d'être contaminés par vous" ?


L'évidence est flagrante ; puis à un certain moment votre instinct de survie vous conseille d'être encore plus vigilante, le danger rode, aux aguets vous devenez, spectateur, observateur des agissements des uns et des autres vis à vis de la situation dans laquelle vous êtes.

Vous vous rendez très vite compte que ce ne sont pas les personnes que vous croyez vous amis qui vous aident...Mais ceux qui étaient tranquillement restés en retrait qui vous tendent la main...

Que c'est bon de se sentir épaulée, que ça fait mal de se sentir trahi !

ISABELLE NAZARE-AGA...

http://isabellenazare-aga.com

Travaille dans son propre cabinet à Paris-16 depuis 1990. Elle est spécialisée en thérapie comportementale et cognitive de groupes d'affirmation et estime de soi.

De plus, elle anime des séminaires "Faire face aux manipulateurs" pour aider les victimes de manipulateurs et de harcèlement moral.

Au delà des formations professionnelles, le parcours personnel d'Isabelle NAZARE-AGA a toujours été guidé par la passion d'entreprendre et de connaître.

FORMATIONS PROFESSIONNELLES :

* Diplôme d'Etat de psychomotricité à la faculté de médecine de la Pitié-Salpêtrière en Juin 1986.

* Diplôme universitaire de thérapies comportementales et cognitives (Association Française de Thérapie Comportementale et Cognitive à la Pitié - Salpêtrière) en Juillet 1985.

* Certificat de praticienne en Programmation Neuro-Linguistique (P.N.L - Formée par Colette Errera à Paris) en Avril 1988.


* Certificat de Sophrologie par la Fédération Européenne de Sophrologie en Juin 1989.

* Cursus Universitaire " Stress et traumatismes majeurs " (Pierre et Marie Curie - Paris VI) en 1998.

A plusieurs reprises, Chargée de cours Universitaires :

Faculté de médecine de la Pitié-Salpêtrière (Paris VI), Master en management International (Paris XIII), D.U Thérapie cognitive (Paris VIII).


Conférencière internationale :

(Entretiens de Bichat, Congrès de Sophrologie, AFTCC, AFFORTHEC, Banque Nationale de Belgique, Pacifica, Salon des médecines douces, École des Parents et des Éducateurs, Institut d'Hypnothérapie, CUNIC... en France, Belgique, Québec, Suisse, Luxembourg, Dubaï...)

Interventions régulières médiatiques :
Presse écrite, Télévisions, radios (France, Québec, Belgique, Suisse, Italie) .

LA COMMUNICATION ET VOUS...

http://isabellenazare-aga.com

Comment démarrer une conversation avec des inconnus ?


Comment s’intégrer à un groupe ?

Comment tisser de vraies relations amicales ?

S’aimer soi-même, aimer les gens et le leur montrer ?

L’anxiété sociale concerne à peu près la moitié de notre population.

Or, des moyens simples comportementaux associés à de nouvelles façons de penser rendent le contact avec les autres moins compliqué qu’il n’y paraît.

Isabelle Nazare-Aga décrit les difficultés liées au manque de confiance en soi, subtil ou manifeste, pour entrer efficacement en contact avec les autres et démontre l’avantage de penser et d’agir autrement, avec plus de conscience, pour s’épanouir parmi eux.

L'AMOUR MANIPULATEUR...

L’amour est une force capable de nous faire évoluer vers un plein épanouissement.

Mais que se passe-t-il lorsque la personne qui nous a déclaré son amour se révèle être un vampire affectif ?

Que devons-nous faire quand une relation amoureuse nous détruit, écrase notre personnalité et notre identité ?

Ce livre étudie les méfaits et les conséquences d’une relation amoureuse destructrice avec un manipulateur et propose des conseils pratiques pour s’en protéger.

À partir d’histoires recueillies au cours de sa carrière de thérapeute, Isabelle Nazare-Aga démontre les mécanismes et les manifestations de l’emprise affective que le manipulateur exerce sur la personne censée être aimée, et explique comment elle doit s’en protéger.

JE SUIS COMME JE SUIS...

http://isabellenazare-aga.com

Qu'est-ce qui dirige notre vie ?

Quels sont les moteurs de notre vie ?

Sur quoi s'appuient nos choix ?

Isabelle Nazare-Aga nous invite à nous interroger sur les principales valeurs et contre-valeurs qui déterminent notre comportement.


- Quelles sont nos valeurs personnelles ?

- Qu'est-ce que nous aimons ?

- Quelles sont nos motivations ?

- De quoi avons-nous besoin ?


- Quelles sont nos contre-valeurs ?

- De quoi avons-nous horreur ?

- Que voulons-nous définitivement bannir de notre vie ?


- Agissons-nous pour satisfaire un besoin ou contre ce que nous détestons ?

- Autrement dit, quelles sont les valeurs ou contre-valeurs sur lesquelles nous nous appuyons pour mener la vie que nous menons ?

Exemple : "Est-ce que je voyage parce que j'ai besoin d'aventure ou parce que je fuis la routine ?"


- Suis-je indépendant ou autonome ?

- Pourquoi choisir entre la créativité et l'accomplissement professionnel ?

- Suis-je capable d'assumer mes envies de liberté ?

- Est-ce que j'exerce le métier qui me convient ou celui imposé par mes parents ?

- Quelles sont les situations à bannir de ma vie ?

- Celles à privilégier ?


Valeurs et contre-valeurs sont des automatismes de chaque instant.

Elles s'érigent en principe de vie, influencent toute décision.

Elles affectent tous les domaines de notre vie : privée, sociale et professionnelle. En prendre conscience nous permettra de nous réconcilier avec nous-même, de vivre mieux et plus heureux.


A travers un système basé sur 56 valeurs et 30 contre-valeurs, Isabelle Nazare-Aga pose les bases de la rénovation des valeurs de notre vie.

Elle nous permet d'identifier nos vraies valeurs, de faire le point sur les freins que sont les contre-valeurs et nous montre comment changer de comportement et pourquoi pas de vie pour être plus en phase avec nos véritables aspirations.


Organisé de façon claire et pédagogique, ce livre nous encourage à agir sur notre vie, la diriger et lui donner un sens. Il s'adresse à tous, particuliers et professionnels.

BIBLIOGRAPHIE...

http://isabellenazare-aga.com

Sympathiques, séduisants, réservés ou carrément tyranniques, les manipulateurs utilisent diverses manœuvres pour parvenir à leurs fins.

Agissant en douceur, ces proches - parents, conjoint, connaissances, collègues - parviennent à nous culpabiliser, à nous dévaloriser et à semer le doute en nous.


* Qui sont ces manipulateurs ?

* Comment s'y prennent-ils pour nous tenir sous leur emprise ?

* Sontils conscients de leur comportement ?

* Leurs victimes portent-elles aussi une responsabilité ?

* Quels sont les moyens de nous protéger de ces terroristes du sentiment ?



Dans ce livre, Isabelle Nazare-Aga répond à ces questions et identifie les manipulateurs.

Dans la société d'aujourd'hui, plusieurs de ces personnes qui occupent des positions importantes sont indifférentes aux dommages psychologiques qu'elles infligent autour d'elles.

POURQUOI FONT'ILS SI MAL...


Textes pris sur le net : http://www.psy-coach.fr

Pourquoi le harcèlement moral, la manipulation font-ils aussi mal ?

Parlons sans détour, trivialement. Comment se fait-il que le harcèlement moral au travail, la manipulation en général ait autant de pouvoir sur nous ?

C’est une histoire de bâton et de carotte, les manipulateurs, les harceleurs, soufflent le chaud et le froid.

Donnez tout le temps du bâton à un âne, son cuir s’endurcit, il finit par se révolter.

Donnez tout le temps des carottes, il les prend comme un dû.

Donnez lui sans logique le bâton et la carotte, il en deviendra fou et vous obéira sans retenu.

Le harceleur lui distribue arbitrairement, presque sans logique, les réprimandes et les gentillesses.

Bâton, carotte, bâton, bâton carotte, bâton.

Déboussolé, amoindri, perdu face à cette agression permanente. On finit par espérer des bribes de gentillesse et craindre les méchancetés sans cause.

Pour résumer : les premières mesures à prendre.

Comme il est large l’arsenal des manipulateurs et des harceleurs ! Comme il est destructeur ! Abus de pouvoir, chantage, culpabilisation…Ils s’attaquent généralement au même type de personnes : intelligentes, morales, courageuses.

- Intelligentes : parce qu’elle essaieront de comprendre ce qui n’a aucun sens sauf de faire mal et de dominer.

- Morales : parce qu’il pourra les culpabiliser, utiliser leur morale contre elles et pour son avantage.

- Courageuses : parce que si la personne craque elle ne lui est d’aucune utilité.

Il y a tant à dire sur ce sujet.

Vous aurez compris au ton de mes phrases à quel point il me révolte. En tant que psy, je vois tant de personnes qui valent le coût, détruites par des gens sans scrupules.

Plutôt que de continuer ce sujet, je me permettrais donc de vous donner quelques conseils très directs.

1) - Face à un manipulateur : fuyez ! Il n’y jamais rien à gagner à sa fréquentation. Ce que vous y gagnerez, vous le paierez toujours trop cher.

2) - Si vous êtes piégés : demandez de l’aide. Psy, avocat, syndicat, association, police. Des gens sont là pour vous épauler et vous aider.

Ne minimisez pas votre problème. Demandez l’aide qu’il faut, vous vous en sortirez.

Courage !

jeudi 15 octobre 2009

HARCÈLEMENT MORAL, MANIPULATEURS...APPRENDRE A LES RECONNAITRE POUR MIEUX LES COMBATTRE

Benjamin LUBSZYNSKI,
est Psychothérapeute et Coach

Sa pratique est centrée autours des Thérapies brèves (TCC, Thérapie systémique, Hypnose clinique (approche éricksonienne), PNL, Gestalt Thérapie).

Il exerce à Paris au 85 rue Lemercier dans le XVIIème
Le consulter : 01 42 26 40 27
(Textes pris sur le site) : http://www.psy-coach.fr

Il a fallu du temps pour comprendre qu’une grande partie du problème venait de votre harceleur, de votre manipulateur et non pas de vous. Parce qu’au départ vous l’avez cru, vous vous êtes accusé de tout et de rien, d’être trop sensible, de manquer de confiance en vous, de ne pas être assez performant. Il a fallu du temps pour que vous compreniez que le problème était extérieur à vous. Que vos difficultés provenaient d’un harcèlement moral ou d’un manipulateur.

Harcèlement moral, manipulation, deux noms pour un même phénomène. Le premier s’attache au monde du travail, le second à votre vie privée.

Les deux vous détruisent intimement

Comment reconnaître le harcèlement moral, la manipulation, il est extrêmement simple de savoir si vous êtes le jouet d’un harcèlement moral ou d’un manipulateur.

Deux critères permettent de le savoir :

1)- La personne fait-elle des choses petites ou grandes que la morale, la loi, ou une personne moyenne refuserait ?

2)- A la fin, contre cette personne, êtes-vous systématiquement perdant ?

Si les deux critères sont vrais alors vous pouvez être certain que vous êtes manipulé.

Si tel est le cas, on ne vous invitera jamais assez à lire le livre d’Isabelle Nazarre Aga : Les manipulateurs sont parmi nous. Cet ouvrage (avec le Harcèlement moral d’Arrogyen fait office de référence). Dedans vous trouverez magnifiquement résumés les mécanismes du harcèlement moral et de la manipulation.

Isabelle Nazarre isole trente caractéristiques pour définir un harceleur moral, un manipulateur relationnel. Faites le test avec votre bourreau quotidien, s’il en remplit seulement quatorze, alors prenez la situation en main : consultez un psy ! Parlez-en autour de vous ! Ayez recours à un syndicat, une association d’aide ou même à la police selon les cas.

Ne négligez pas l’impact qu’un tel individu peut avoir sur votre vie : demandez de l’aide.

Test pour reconnaître le harcèlement moral ou un manipulateur.

14 critères sur 30 suffisent à établir le diagnostic de harcèlement moral ou de manipulateur relationnel.

1. Il culpabilise les autres, au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle, etc.

2. Il reporte sa responsabilité sur les autres ou se démet de ses propres responsabilités.

3. Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et ses opinions.

4. Il répond très souvent de façon floue.

5. Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes et les situations.

6. Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.

7. Il fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et aux questions.

8. Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres; il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge.

9. Il fait faire ses messages par autrui ou par ses intermédiaires (téléphone au lieu du face à face, laisse des notes écrites).

10. Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner et peut provoquer la rupture d’un couple.

11. Il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne (maladie exagérée, entourage «difficile», surcharge de travail, etc.)

12. Il ignore les demandes (même s’il dit s’en occuper).

13. Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins (notion d’humanité, de charité, racisme, «bonne» ou «mauvaise» mère, etc.)

14. Il menace de façon déguisée ou fait un chantage ouvert.

15. Il change carrément de sujet au cours d’une conversation.

16. Il évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion.

17. Il mise sur l’ignorance des autres et fait croire à sa supériorité.

18. Il ment.

19. Il prêche le faux pour savoir le vrai, déforme, interprète.

21. Il peut être jaloux même s’il est un parent ou un conjoint.

22. Il ne supporte pas la critique et nie des évidences.

23. Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.

24. Il utilise très souvent le dernier moment pour demander, ordonner ou faire agir autrui.

25. Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes, ses actes ou son mode de vie répondent au schéma opposé.

26. Il utilise des flatteries pour nous plaire, fait des cadeaux ou se met soudain aux petits soins pour nous.

27. Il produit un état de malaise ou un sentiment de non-liberté (piège).

28. Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui.

29. Il nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement pas faites de notre propre gré.

30. Il est constamment l’objet de discussions entre gens qui le connaissent, même s’il n’est pas là.

Voilà, vous avez toutes les clefs en main pour ouvrir la porte qui vous tient prisonniers d'un geôlier qui vous rend responsable de tous ses maux...Libérez-vous des chaines qui vous empêchent d'avancer...

"LA LIBERTÉ DE CHACUN S'ARRÊTE LA OU COMMENCE CELLE DE L'AUTRE" !


COMMENT SURVIVRE...


www.halde.fr

Var (83)
Gérard PUVEREL
Maison de la Justice et du Droit de Toulon centre
Traverse des Minimes, Place Besagne
83000 Toulon
Permanence sur rendez-vous au : 04 94 87 14 60

Maison de la Justice et du Droit de la Seyne-sur-Mer
Le Germinal bat. A4, quartier Berthe
83500 La SEYNE-SUR-MER
Permanence sur rendez-vous au 04 94 63 50 98
gerard.puverel@halde.fr



www.legifrance.gouv.fr

Article L1152-1

Aucun salarié ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel.

NOTA :

Ordonnance 2007-329 du 12 mars 2007 art. 14 : Les dispositions de la présente ordonnance entrent en vigueur en même temps que la partie réglementaire du code du travail et au plus tard le 1er mars 2008.

La loi n° 2008-67 du 21 janvier 2008 dans son article 2 X a fixé la date d'entrée en vigueur de la partie législative du code du travail au 1er mai 2008.

SOS POUR UNE PERSONNE EN DETRESSE...

Au centreS O S FEMME EN PÉRIL...

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’une jeune femme que je connais, harcelée quotidiennement par ses propres collègues...Elle est en DANGER !

Cette souffrance, ce désespoir, je le connais bien non seulement pour l’avoir vécue dans le même service, mais pour continuer de le vivre dans un autre...

Après plusieurs dépressions graves et une TS, je m'accroche à la vie...Combien de temps ...Je ne saurait le dire !!!


Cette jeune femme s’appelle "Sandrine"...


"Sandrine" est une jeune femme handicapée motrice et neurologique, très intelligente, elle à juste besoin d'un peu plus de temps pour effectuer les tâches qui lui sont confiées.


Détentrice d’un poste « aménagé » on l’a tout de même mis à l’accueil du service (!) "Poste adapté à son handicap", permettais-moi d'en douter...


Elle subit quotidiennement des brimades de la part de deux de ses collègues, parce qu’elle n’est pas assez rapide, pas assez réactive, sans oublier les noms d’oiseaux…


La dernière brimade s’est passé en pleine réunion en présence de l’adjointe déléguée au service concerné, elle n’a pas bronché pour la défendre, la seule phrase qu’elle à daigner adresser à la pauvre "Sandrine" en larmes ;

« Alors "Sandrine" il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre…Arrêtez, ça suffit !!!»

Les autres confortés dans leur droit de bourreau ont continué de plus belle, protégés par l’adjointe en question.


La loi française, puni la non-assistance à personnes en danger ; article 223-6 du code pénal… Cette élue du peuple ne le sait donc pas…Étonnant !!!

"Sandrine" n’est pas la seule personne à vivre ça, d’autres agents ont vécu les mêmes mensonges, les moqueries, les manipulations, les méchancetés quotidiennes de la part des mêmes personnes.

La hiérarchie est au courant des faits et gestes des personnes concernées, mais rien ne change, PARDON, si ça change, c’est de pire en pire le chantage et l’intimidation en plus ;

« si tu parles tu auras affaire à nous »,

« tu as intérêt de la boucler »…


J’attire votre attention sur le fait que cela s’appelle du harcèlement psychologique, moral et discriminatoire envers une personne handicapée dans le cadre de ses fonctions.

Cette jeune femme est aux abois, terrorisée, au bord de la dépression, seule sans personne pour l'écouter...POUR ENTENDRE SON APPEL AU SECOURS !!!


Je lui ai conseillé de faire appel au médecin du travail, au médiateur de la république et d’écrire à la HALDE, mais elle est bien trop terrorisée pour le faire.

Je me sent impuissante devant cette machine à broyer...Ils attendent quoi, 24 suicides comme chez TELECOM ?

Le fait que je sois passé par le même service, les personnes à qui j’ai parlé de "Sandrine" pensent que c’est par esprit de « vengeance » que je la défends...

La « vengeance » est l’arme des lâches, je n’ai pas besoin d’arme pour me défendre, le poids des mots et la vérité sont des armes redoutables…J’ai trop de respect pour ma personne pour m’abaisser à leur niveau !


Des personnes ont besoin de pouvoir pour exister, moi je n’ai besoin que de respirer pour vivre…


Si vous avez des idées pouvant aider "Sandrine" n’hésitez pas à les partager, je transmettrais.


Voilà pour mon coup de gueule d’aujourd’hui…Demain est un autre jour !!!

Merci à tous d’avoir pris le temps de lire ces quelques lignes n’hésitez pas à faire passer le lien du blog à vos connaissances, cela pourrait aider pas mal de personnes dans le même cas...

Et pourquoi pas "VOUS" qui êtes en tain de me lire !!!


Bonne journée à tous...